Déchets alimentaires 2024

Depuis le 1er  janvier 2024, les collectivités locales (mairies ou agglomérations) doivent proposer des solutions pour le tri sélectif des déchets alimentaires (biodéchets). Concrètement, ils ne devront plus se retrouver dans la classique poubelle des ordures ménagères comme c’était le cas jusque-là. 

Saint-Nazaire Agglo va proposer 3 solutions différentes selon le lieu et le type d’habitation : composteurs individuels, composteurs collectifs ou dépôt dans des points de collecte. Ces solutions vont se mettre progressivement en œuvre dans les 10 communes de l’agglomération en 2024. Le dispositif complet sera terminé à l’été 2026. 

Les 3 solutions


Le compostage individuel c’est la solution pour trier vos déchets alimentaires et de jardin.

Le compostage permet de transformer la plupart des déchets biodégradables en un engrais naturel, idéal pour fleurir les jardins ou réaliser son potager. Il permet de réduire de 30% environ le volume de sa poubelle d’ordures ménagères.

Saint-Nazaire Agglo met à disposition gratuitement des composteurs individuels lors de distributions dans les 10 communes de son territoire à partir du printemps.

La démarche à suivre

  1. Prendre connaissance des conditions générales de mise à disposition
  2. Faire une demande de composteur (un par foyer)
  3. Se rendre à la distribution dans la commune en respectant l’horaire choisi et en venant avec un justificatif de domicile.
  4. Participer à la session de formation de 15/20 minutes préalable au retrait du composteur.
  5. L’installer dans son jardin et commencer le compostage en suivant les conseils donnés.

A télécharger

Je dépose mes déchets dans les points de collecte qui seront installés près de chez moi. Un seau sera fourni gratuitement

Ouverts 24h/24, ils sont répartis pour être accessibles rapidement à pied par chaque foyer. Les points sont collectés et lavés régulièrement pour éviter toutes nuisances.

Suivant les secteurs : 

  • Je dépose mes déchets dans les points de collecte qui seront installés près de chez moi. Ouverts 24h/24, ils sont répartis pour être accessibles rapidement à pied par chaque foyer. Les points sont collectés et lavés régulièrement pour éviter toutes nuisances.
  • ou dans un composteur partagé installé à proximité

Un seau sera fourni gratuitement

Le calendrier

A partir de mars 2024

Pour toutes les communes de l’agglo

  • Des composteurs individuels seront distribués gratuitement à ceux qui en font la demande. Une formation de 20 minutes est assurée. Commandes des composteurs en ligne à partir de la mi-février 2024/
  • Une vingtaine d’ateliers pédagogiques gratuit d’1 heure sur le compost seront organisés en 2024. Le calendrier des ateliers sera publié mi-févier 2024.

A partir d’octobre 2024

Besné, Donges, La Chapelle des Marais, Montoir-de-Bretagne, Saint-André- des-eaux, Saint-Joachim, Saint-Malo-de-Guersac

  • Installation des points de collecte

De décembre 2024 à l’été 2026

A Pornichet, Saint-Nazaire et Trignac 

  • Installation des points de collecte

Contact

  • 02 51 76 13 22  (prix d’un appel local)
  • Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h15

Compost ou point de collecte ?

Direction le compost ou les points de collecte pour les déchets alimentaires. © Adobe Stock

  • Les déchets alimentaires : Épluchures de fruits et légumes, fruits ou légumes abîmés, restes de repas (riz, pâtes, céréales), coquilles d’œufs, marc de café et filtres en papier, sachets de thé, restes de pain…
  •  Et certains déchets de maison : essuie-tout, serviettes en papier, fleurs fanées

A ne pas mettre dans le compost

Les déchets d’origines animales (viande et poisson, produits de laitiers) sont à éviter pour ne pas attirer les nuisibles.

 

  • Les déchets alimentaires : Épluchures de fruits et légumes, fruits ou légumes abîmés, restes de repas (riz, pâtes, céréales), coquilles d’œufs, marc de café et filtres en papier, sachets de thé, restes de pain…
  •  Et certains déchets de maison : essuie-tout, serviettes en papier, fleurs fanées
  • Les déchets d’origine animale (viande et poisson, produits de laitiers) sont à éviter pour ne pas attirer les nuisibles.

Foire aux questions

Les déchets alimentaires et de jardin une fois compostés sont très utiles. Ils permettent de fertiliser les sols des particuliers ou des exploitations agricoles sans engrais ni pesticides.  Ils peuvent aussi être utilisés pour fabriquer du biogaz via le procédé de méthanisation.

Avec le tri à la source, on limitera la quantité de déchets qui se retrouvent mélangés aux ordures ménagères.  Les déchets alimentaires (de cuisine et de table) représentent 1/3 de notre poubelle bleue. Aujourd’hui Ils sont brûlés en usine d’incinération alors qu’ils contiennent majoritairement de l’eau et qu’ils sont facilement valorisables.

Le compostage produit un engrais naturel très utile dans les jardins des particuliers. Son utilisation à plus grande échelle par les agriculteurs permet de limiter le recours aux engrais chimiques.

Avec la méthanisation, on peut produire des énergies renouvelables (électricité, chaleur ou biocarburant) grâce à la récupération de biogaz.

La réduction du volume des poubelles d’ordures ménagère permettra également de diminuer les tournées de camions-poubelles.

Vous serez équipé d’un seau et pourrez déposer vos déchets alimentaires dans le point de collecte le plus proche.

Vous pouvez continuer à jeter vos déchets alimentaires dans la poubelle des ordures ménagères.

Les couches, les mouchoirs, les emballages souillés…

Oui. Le dépôt de déchets verts dans les déchèteries sera toujours possible

La fréquence de la collecte des bacs jaunes (emballages) dans toute l’ag- glomération sera harmonisée et se déroulera tous les 15 jours à partir du 1er novembre 2024. Ce changement concerne uniquement Pornichet, Trignac et Saint-Nazaire, ce rythme étant déjà celui des autres communes.
Les grands collectifs ou l’hypercentre de Saint-Nazaire ne seront pas concernés par cette réduction de fréquence.

Avec le tri des déchets alimentaires, le volume dans les poubelles d’ordures ménagères va mécaniquement baisser. A partir du 2 novembre 2024, les fréquences et les modalités de collecte des ordures ménagères vont évoluer. Elles auront lieu tous les 15 jours à partir du 2 novembre 2024, à Besné, La Chapelle-des-marais, Donges, Montoir-de-Bretagne, Saint-André-des-eaux, Saint-Joachim et Saint-Malo-de-Guersac. A Saint-Nazaire, Pornichet et Trignac, les collectes hebdomadaires sont maintenues jusqu’en 2026. Le dispositif sera imaginé en fonction du retour d’expérience dans les autres communes de l’agglomération.

Les composteurs sont gratuits depuis le 1er janvier 2024 suite au conseil communautaire de décembre 2023. Il n’est pas possible de se faire rembourser les composteurs acquis avant cette date.

Depuis 2012, plusieurs communes de l’agglomération (La Chapelle des Marais, Saint Joachim, Saint Malo de Guersac, Montoir , Besné, Donges et Saint-André-des-eaux) bénéficient d’une collecte tous les 15 jours des bacs jaunes de collecte sélective. Cela ne pose aucune difficulté. Il suffit que la taille des bacs roulants (poubelles) soient adaptée aux nombres de personnes vivant dans le foyer. Sur Saint Nazaire, Pornichet et Trignac où les collectes sont organisées toutes les semaines il est constaté que seuls 60% des bacs sont présentés lors de la collecte et pas toujours remplis. Pour des questions d’organisation, d‘optimisation et d’harmonisation du service il a été effectivement décidé de passer des quartiers à dominance pavillonnaire à une collecte tous les 15 jours. Si jamais votre bac jaune est trop petit vous pouvez demander à en avoir un plus grand dès à présent. Il sera échangé gratuitement.

Glossaire

  • Biodéchets ou déchets organiques : Ils sont constitués des déchets alimentaires et des autres déchets naturels biodégradables (tonte de pelouse, feuilles mortes, etc.).
     
  • Compost : Résultat du compostage des biodéchets et pouvant être utilisé comme amendement organique
     
  • Point de collecte : Conteneur installé dans l’espace public permettant de déposer ses déchets

La loi Agec

Ces nouvelles directives sont prévues dans la loi Agec («Anti-gaspillage pour une économie circulaire») qui impose la généralisation du tri à la source des biodéchets à tous les producteurs de déchets professionnels comme particuliers.

Revenir en haut de page